Archives du mot-clé graminée

Plantes couvre-sol: 7 idées pour oublier le gazon

Les plantes ont un vrai rôle dans la protection des sols. Les végétaux se nourrissent du sol, et en échange ils le protègent: ils évitent son érosion par le vent et limitent son lessivage par les pluies, ils l’aèrent à l’aide de leurs racines, et à leur tour ils le nourrissent en se décomposant. C’est ce qu’on appelle un cercle vertueux. Lire la suite Plantes couvre-sol: 7 idées pour oublier le gazon

Publicités

Allium au jardin: 7 conseils pour le réussir

L’allium, ou ail d’ornement, est devenu incontournable dans un jardin moderne, les designers le plébiscitent pour son côté graphique, et c’est vrai qu’il n’est pas difficile à cultiver, il y a cependant quelques règles à respecter pour que votre jardin avec allium ressemble à celui des magazines….

Allium à Chelsea
Un massif avec allium au Chelsea Flower Show

Règle n°1: planter l’allium en groupe, 5 bulbes minimum, si possible pas en rang d’oignon (c’est de l’ail, pas pareil:) et espacé d’au moins 20 cm entre chaque bulbe. Sur la photo il y a une quinzaine de bulbes!

Règle n°2: l’installer au soleil et en terrain bien drainé pour éviter le pourrissement des bulbes. On plante l’allium en septembre octobre. Installez les bulbes dans des trous profonds de trois fois leur hauteur. Si votre sol est humide ajoutez du sable ou du gravier au fond du trou.

Règle n°3: ne jamais le mettre au premier plan d’un massif, il faut cacher son feuillage qui est ridiculement petit et qui fane souvent avant la floraison, sinon cela donne çà:

allium en premier plan
A éviter absolument: installé en premier plan le feuillage ridicule de l’allium nuit à la majesté de sa floraison!

Installez plutôt l’allium derrière des feuillages remarquables comme les alchemilles et les luzules, ou bien un petit arbuste comme un buis ou un fusain.  Il s’associe bien également avec les lavandes et les sauges.

david harber
Composition autour de l’allium christophii: alchemille, sauge et lavande, lupin, petit fusain japonais et épis de pennisetum.

Ou encore des graminées, dont il partage les conditions de culture:

allium et stipa
Les stipas tenuissima camouflent le pieds des allium.

On peut laisser les fleurs d’allium fanées en place, elles tiennent longtemps si la pluie ne les abime pas.

Règle n°4: accompagner l’allium de fleurs plus petites qu’il dominera de sa silhouette graphique:

allium
L’allium sort d’un tapis de fleurs: géranium, heuchères, campanules, ancolies. La silhouette de l’iris apporte une animation graphique supplémentaire.

Règle n°5: ne pas installer d’allium dans un lieu de passage, parce qu’il sent …l’ail!

Règle n°6: pour les inconditionnels des plantes compagnes, sachez que l’allium étant un ail, il en a les qualités… à décliner au jardin d’ornement. Il protègera par exemple vos rosiers de l’oïdium, et quelle belle association! il faut juste choisir un allium et un rosier de tailles assorties, plutôt un petit rosier buisson, comme un rosier Anglais par exemple, et un ail géant comme Gladiator ou Giganteum, ou bien très bas comme l’allium cristophii.

Règle n°7: si vous êtes fan d’allium, plantez des variétés et des tailles différentes, vous donnerez de la profondeur à votre jardin en ajoutant dans les massifs de premier plan …de la ciboulette! hé oui, c’est l’allium le plus petit et le plus connu!

allium
Dans la jardinière du premier plan, un pied de ciboulette répond à la silhouette de l’allium du second bac.