Archives du mot-clé idée de jardin

Mur végétal

Les murs végétaux ont été inventés pour pallier au manque de place dans les jardins modernes. Si vous n’avez qu’une cour, pensez au mur végétal!

Patrick Blanc est un des pionniers de ces techniques, il a cherché à transposer les techniques des plantes qui poussent dans les forêts tropicales où elles ont peu d’espace et peu de lumière.

Mur végétal de patrick Blanc
Mur végétal de Patrick Blanc à Chaumont sur Loire

La technique est simple mais demande une installation spécifique avec une pompe: sur un support bien isolé s’il s’agit du mur d’une habitation, on installe une double couche de nappe horticole dans laquelle on insère des plantes. L’eau devra arriver en haut du mur pour irriguer l’ensemble des plantes.

Les designers de jardin ont repris l’idée…

Parfois de façon très graphique:

mur végétal design
Mur végétal design sur un stand du Chelsea Flower Show à Londres

Sur ce mur très fourni des diagonales d’heuchères pourpres voisinent avec des armoises et des lavandes argentées, et du pachysandra vert printemps, des santolines grises et de petits alliums violets qui sont en fait des fleurs de ciboulette! Un tel mur végétal, très fourni, nécessite beaucoup de soin pour rester aussi beau, c’est un peu du show off!

D’autres sont plus nature:

mur végétal 25052012 (9)
Mur Végétal au Jardin des Géants à Lille

Cette photo a été prise deux ans après l’installation de ce mur dans un jardin ouvert au public. On ne voit pas d’arrivée d’eau, il est possible qu’il n’y ait pas de pompe. Les carex de Buchan donnent un côté herbe folle à ce mur assez nature, les fleurettes ( probablement arenaria montana) contribuent aussi à cet esprit champêtre; à ses pieds des fougères et plus loin des pachysandras.

D’autres murs végétaux jouent la carte de la couleur:

Mur végétal coloré
Mur végétal à base d’heuchères, de graminées et de fougères

Ici on a mélangé des heuchères pourpres, caramel avec des heuchères vertes à fleurs rouges, et aussi le feuillage bleuté des fétuques bleues. Le tout est agrémenté de fougères: choisir une fougère houx à feuillage persistant, ou une fougère écaille d’or aux jeunes frondes dorées, ou encore la fougère scolopendre au feuillage bien coriace.

les plantes du haut et celles du bas sont sensiblement différentes. En effet il y a plus de soleil et moins d’eau en haut; les sedums par exemple s’y plairont davantage. En bas il y a plus d’ombre et plus d’humidité, les fougères ou certaines graminées apprécieront davantage cet endroit.

mur végétal frais
Mur végétal frais pour jardin blanc: fougère, calament, lierre et achillea ptarmica

La forme des plantes peut aussi avoir une influence sur le choix de leur emplacement. Par exemple les plantes qui poussent vers le haut ou prennent de la place seront situées plutôt en haut du mur. Je me souviens d’une installation de framboisiers tout en haut d’un mur… celles qui sont intéressantes à regarder d’en bas comme les heuchères auront intérêt à être placées assez haut. Entre deux plantes à « forte personnalité » pensez à insérer de l’helxine, une petite mousse vert tendre qui s’étend très bien et fait le lien entre les « stars » du mur végétal, à utiliser en milieu bien humide bien entendu.

Résumons-nous: un mur végétal ne s’improvise pas! préparez votre matériel à l’avance, prenez vos mesures. Prévoyez du temps: 2 jours pour un mur d’un mètre sur 2 si vous êtes un bricoleur ordinaire, plus si vous êtes débutant.Aujourd’hui il existe en grandes surfaces de bricolage des kits, alternatives qui peuvent vous simplifier la vie, mais qui ont un coût!

Dessinez un plan avant de commencer, imaginez que les plantes grimpantes seront les plus aptes à coloniser le mur, il faudra les limiter par une taille régulière, afin de mettre en valeur les plantes moins vigoureuses, un peu comme dans un vrai jardin, finalement…

Bonnes feuilles pour démarrer son mur végétal:

  • Patrick Blanc: Le Mur Végétal, de la nature à la ville (Ulmer)
  • Noémie Vialard: Jardinons à la verticale (Rustica)

Exemple: un kit pour mini mur végétal d’aromatiques

Publicités

Jardin Blanc

le Jardin Blanc est un grand classique toujours apprécié, une figure de style dans laquelle les Anglais sont passés maîtres, j’en veux pour preuve le fameux jardin blanc de Sissinghurst!

Jardin Blanc en juin
Jardin Blanc en juin

Même si ces derniers temps les designers le délaissent, il reste le bien aimé du public qui y trouve fraîcheur et sérénité.

Voici ses secrets:
– associer aux fleurs blanches des feuillages argentés, persistants ou semi persistants, souvent aromatiques comme les lavandes, les armoises et les sauges, ils constituent la structure du jardin été comme hiver. On peut leur adjoindre quelques feuillages pourpres ou bleutés pour bien les faire ressortir. Les Anglais utilisent beaucoup le rosier botanique Rosa Glauca, encore jeune, pour son beau feuillage aux reflets bleutés. Le fenouil ‘Giant bronze’ est aussi un bon choix.
mélanger des fleurs de tailles différentes: par exemple une clématite ou un rosier à petites fleurs peut servir d’arrière plan à une pivoine arbustive à fleurs énormes. Le crambé est une plante aussi très aimée pour son nuage de fleurettes, les gauras aussi, ou bien le pigamon et sa floraison « plumeuse », ces vivaces ne sont pas toutes blanc éclatant, mais leur floraison en nuage atténue leur teinte et fait justement ressortir des fleurs à la silhouette plus dessinée, comme les lys, les iris ou les tulipes tardives.
jamais de total look blanc, ajouter quelques pointes de bleu pour donner de la profondeur, et un peu de rose pour réchauffer la composition.

Jardin BlancLe rosier grimpant Félicité et Perpétue contraste joliment avec la silhouette graphique des digitales et les feuillages argentés des lavandes, romarins et autres sauges.

soigner le choix des feuillages verts, marier les panachés, les anis et les verts sombres! Penser au choix infini de teintes du lierre. Choisir des feuillages structurés originaux, par exemple celui du sceau de salomon, celui de l’alchemille (qui fleurit vert anis), le feuillage coriace et persistant du bergénia, celui des hostas, les frondes des fougères

Jardin Blanc: feuillages
Sceau de Salomon: un classique au feuillage structuré pour le Jardin Blanc, ici en compagnie d’un buis, d’un epidemium aux feuilles en forme de cœur, et d’une actée

L’autre secret d’un jardin blanc réussi, c’est d’allonger sa floraison en choisissant des plantes vivaces dont les époques de floraison se succèdent.

– au printemps: primevères, narcisses, nivéoles, tulipes, sceau de Salomon, epimédium ‘niveum’ et anémones de Grèce ‘White splendour’

– en fin de printemps: pivoine, rosier ( par exemple Me Alfred Carrière, blanc pur et parfumé), bergenia ‘bressingham white’, clématites, digitales ‘alba’, muguet, lupins ‘noble maiden’, campanules, floraison des viornes, des lilas

– en été: phlox, valériane blanche, delphinium, marguerites, penstemon, astilbe, hélianthème, géranium, gaura

– en automne: anémone du Japon, sedum, actée, aster

– en hiver: rose de noël, perce neige

Découvrir des vivaces à floraison blanche

Voir le Jardin de Sissinghurst et son fameux Jardin Blanc

Jardin clos de monastère, inspiration médiévale

Les jardins clos médiévaux sont arrivés jusqu’à nous grâce aux tableaux, aux livres et textes anciens, dont un des plus utiles est le Capitulare de villis vel curtis imperii de Charlemagne Lire la suite Jardin clos de monastère, inspiration médiévale

Quel jardin en 2013?

Jardin gourmand?

Potager moderne
Potager de Cheverny

Jardin Classique?

jardin classique à Albi
Jardin d’Albi

Rafraichissant?

Fontaine à Versailles
Fontaine à Versailles

Ébouriffé?

Jardin moderne à Bordeaux
Espace public à Bordeaux

Style Flamand?

jardin Flamand de la Ferme des Récollets
Jardin de la Ferme des Récollets à Cassel

Ou jardin Zen?

Damp garden ZEN
Jardin humide de Beth Chatto à Colchester (UK)

Vous avez envie de quoi en 2013?